Accompagnement global sur la réduction du gaspillage alimentaire et la valorisation des déchets organiques en compost en restauration collective

 

Humus & associés et PRO-PORTION agissent ensemble pour répondre à vos objectifs.

Depuis septembre 2016, les collectivités doivent désormais agir pour limiter le gaspillage alimentaire en restauration collective (loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, article 102).

Depuis janvier 2016, les professionnels, producteurs de bio-déchets dépassant 10 tonnes par an, doivent respecter les nouvelles obligations de tri et de valorisation instaurées par la loi du 12 juillet 2010, dite “loi Grenelle 2”. Les principaux secteurs concernés sont la restauration et le commerce alimentaire.

Selon l’étude récente de l’ADEME, le coût direct moyen des pertes et gaspillage de matières premières s’élève  à 0,27€/repas. Si on y ajoute les coûts indirects (notamment le temps passé et l’énergie consommée pour préparer les repas, facture de déchets), le montant s’élève à 0,68€/repas.

Si votre commune fait partie du périmètre sélectionné par l’Etat comme “Territoire Zéro Déchet, Zéro Gaspillage”, la collectivité doit poursuivre et améliorer sa politique de prévention et de gestion des déchets, dans une dynamique d’économie circulaire pour :
limiter la production de déchets, valoriser au mieux les déchets qui n’ont pu être évités, recycler tout ce qui est recyclable.

Ce projet global, sur la réduction du gaspillage alimentaire et la valorisation des déchets organiques en compost, participe à l’atteinte des objectifs de la loi de transition énergétique de 2015 et du Pacte de réduction du gaspillage alimentaire signé en juin 2013 qui visent à réduire de :

 

 

Contactez-nous pour des informations supplémentaires ou un devis : direction@humusetassocies.org / 06 51 12 46 00