Comment fabriquer son vermicompost ?

Publié le 24 avril 2020

Comment ça marche ?

Le vermicompostage (ou lombricompostage) est une technique de compostage en intérieur, dans un bac contenant une population de vers de compost qui digèrent la matière organique et la transforment en matière riche pour les plantes. Il permet aux personnes vivant en appartement et ne bénéficiant pas d’un composteur collectif de réduire tout de même leurs biodéchets.

Le vermicomposteur s’apparente à une boite avec plusieurs étages perforés de petits trous : on dépose ses déchets de cuisine dans l’étage supérieur, avec des morceaux de carton, qui fait office de matière sèche. Les vers vont se nourrir de cette matière organique et se multiplier. Lorsque l’étage est plein, on en place un nouveau par dessus, et on continue à apporter de la matière organique. Les vers vont coloniser cet étage, et continuer de dégrader la matière présente dans le précédent.

L’excédent d’eau est récupéré dans le bac inférieur. Ce “jus” est un super engrais pour les plante, dilué dans 9 fois son volume d’eau.
Certains modèles de vermicomposteurs que vous pouvez acheter dans le commerce proposent même un petit robinet pour récupérer ce jus.

Que mangent les vers ?

Contrairement au compostage en tas ou en bac en extérieur, le lombricompostage se fait dans un espace fermé. Si un tas de compost va attirer énormément décomposeurs allant des bactéries aux champignons en passant par les insectes et enfin les vers, le lombricompostage lui s’apparente plus à un élevage de vers. Les vers que l’on introduit dans un lombricomposteur s’appellent Eisenia Foetidia, ou Eisenia Andrei.

 

Comment fabriquer son lombricomposteur ?

Une option rapide et gratuite est de fabriquer son vermicomposeur avec des bacs en polystyrène, que vous pouvez récupérer chez votre poissonnier.

Matériel :

  • 3 ou 4 bacs frigolite de la même taille et qui s’emboîtent (à récupérer chez votre poissonnier)
  • Au moins 2 couvercles de bac frigolite
  • Un stylo
  • Un sac poubelle
  • Option : de la peinture

Image de consommerdurable.com

Fabrication :

  • Lavez les bacs et le couvercle, et laissez-les sécher.
  • Conservez une boite qui servira de fond. Nous vous conseillons de l’imperméabiliser en la mettant dans un sac poubelle ou un sac plastique.
  • Perforez le fond des boites avec un stylo, afin que les vers puissent circuler.

Image de consommerdurable.com

Perforez également le couvercle de petits trous, afin que les vers puissent respirer. Attention à ne pas les faire trop gros, les vers ne doivent pas passer !

Certains bacs ont des ouvertures sur les côtés : vous pouvez les boucher avec des bouts de polystyrène que vous aurez découpé dans un couvercle qu’il vous reste.

Empilez les bacs, le bac de récupération hermétique en bas, les différents étages les uns sur les autres, le couvercle pour fermer.

Votre vermicomposteur est prêt ! Déposez du carton imbibé d’eau dans le fond pour faire une litière. Laissez le temps à vos vers de s’habituer en leur donnant d’abord très peu d’épluchures, puis en a rajoutant petit à petit.

Le jus de compost :

Attention à vider le “jus” du bas de récupération régulièrement ! Récupérez les dans un récipient, et mélangez-le à 9 fois son volume d’eau. C’est un engrais puissant pour vos plantes d’intérieur et votre potager !

Bonus :

Vous pouvez décorer votre vermicomposteur avec de la peinture, pour l’égayer !

Astuce :

Ce type de composteur n’est pas très hermétique. il est possible qu’en été, des moucherons viennent s’y loger. Pour éviter cet inconvénient, nous vous conseillons de placer un tissu (torchon, drap) sur votre vermicomposteur.

 Plus de détails sur le site consommerdurable.com

Où se fournir des vers ?

Vous pouvez vous procurer gratuitement des vers sur le site plus2vers.com, qui propose des dons de vers entre particuliers.

En ce moment de confinement, vous pouvez vous en procurer sur les plateformes qui vendent des vers et continuent leurs livraisons, comme :

la Ferme du Moutta

la Ferme lombricole du Mayrial
Frédéric ROZIS – 06 41 20 75 70
Ecojardin 31
José-Pierre Laik – 06 73 63 45 87